Les jeux d’argent en lignes et la législation française 

La commission européenne a fait obligation à la France d’ouvrir son marché de jeux d’argent et de hasard aux opérateurs étrangers. C’est entre autres ce qui a favorisé l’expansion du gambling en ligne. Il est donc important aux joueurs de connaitre ce que prévoit la juridiction concernant le Gambling en ligne.

Ce que dit la loi par rapport aux jeux d’argent et de hasard en ligne

Si la régulation du gambling qui n’est que l’ensemble des jeux d’argent et de hasard est délicate, qu’en est-il d’internet. C’est ainsi que la justice française a prise de nouvelles dispositions pour garantir à tous les joueurs une liberté et la sécurité. Voici quelques dispositions non exhaustives du gambling en ligne mise en place durant l’année 2010 : Seuls les opérateurs munis d’une licence délivrée par l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne) peuvent proposer de service de cette nature ; la FDJ (France Des Jeux) garde l’intégralité des droits sur les jeux de grattage et de tirage en ligne comme hors ligne ; le PMU s’ouvre à la concurrence en ligne.

Attention aux joueurs face aux casinos non agréés

 Nul n’est sensé ignoré la loi stipule-t-on. Alors, il est important aux joueurs de savoir que les casinos qu’ils fréquentent sont autorisés. Selon la législation, un joueur qui parie sur une plate-forme de pari illégal n’aura pas assez de recours juridique. De même, le joueur qui ne vérifie pas que le site de jeu en ligne sur lequel il joue soit agréé par l’ARJEL n’aura pas de gain de cause si ce n’était pas le cas, ce qui est fréquent avec les joueurs occasionnels. Il est aussi important de savoir que les plateformes sans agrément peuvent être sujets au blanchissement d’argent. Pour maximiser ses chances pour gagner un jeu, le minimum est de connaitre d’abord les règles du jeu. C’est la même chose pour le citoyen qui veut jouer de connaitre et de respecter pour sa propre sécurité, la juridiction relative au secteur.